Le son

Je ne pouvais pas partir sans remplir ma carte SD de quelques gigas de musique 🙂

– Wu Tang
– Ethiopiques (Jazz ethiopien)
– Des gigas de musique classique ( Tchaikovsky, bizet 
 )
– Wapalek
– Edith Piaf
– Georges Brassens
– Ella Fitzgerald
– Fabe
– Pink Martini
– Makka Dubba
– Louis Armstrong
– Diana Ross
– Tupac
– Bassnectar
– Ali Akbar Khan
– Anoushka Shakar
– Barun Kumar pal
– Ravi Shankar
– Indian classical and Fusion
– Kool and the gang
– Beatles
– Dirtyphonics
– IAM
– Gaiden
– Specta
– Flux pavillon
– Cypress hill
– Lindsey Sterling
– Fugees
– Various Rai music
– Soldier of Jah Army
– Brassens
– Bob Marley
– Odiwan Freenobi
– Datsik
– Sukh Knight
– Immortal technique
– Klub des loosers

Avec quelques kilos de Rap et de Dubstep en plus. Op !

Source of Love

I am the proud dad of a wonderful baby, she is one year and half and she really is, my most evolved cell, she is all my world and people often sees egoism in giving up the next few years of my life at her side,

I had to make this point several time to explain my perception of this travel within the duality of loving my baby.

Knowing that she is happy and safe is all that matters for me, she actually is, living with her mum and in a certain proximity of direct familly.

If I have one lesson to teach her it would be, be who you want to be and experience it 100%, it is no concern to you what people perceive in your experience, but what you can bring them through your own experience. It’s to me the path of happiness, and I will tell her that surely if tomorrow I could trade all the people of the world materialism against happiness for lifetime, I would own that planet.

But yet, people runs after money with any kind of excuses,  so they make a sacrifice on time in order to earn money to buy food and goods in order to demonstrate love to their loving ones.  Insane complicated shit !
When the only thing they need is to experience love and not a physical demonstration of a conceptual love, there is no feeling within an object, but our hearts are full of feelings to share and offer.

When I Look at these kids being upset because they did not have their wanted christmas gift but another one, that makes me sad, I am thinking, what are we doing with our next generation ? Aren’t we fucking them up raising them with such value/love system ?
We are teaching our childs that love is conditional and the biggest is the love, the more expansive must be the gift, or the more fashion or rare or anything that empower it’s materialistic value. what the fuck did happen to us ?! When did it go wrong ?! When did everything fucked up ?!

We have reduced and scaled the divine feeling to a good we can buy. Is it truly what we wanted for our us ? Is that love ? If the answer is Yes, then I believe that must be the most egoist form of love.
Seriously we have made a monetary system that can crash in a minute and a love that is conditioned by a certain amount of money. Is there yet anyone that remembers that old concept of unconditional love ?

I wanna thanks the mum of my baby, she doesn’t agree (Like most of the people who surround me) with this change, but she still supports me,
I must say I am very proud to have her as the mum of our baby, she is much more evolve than I am on certain point and she has been the creator of a quantum leap in my evolution, so Thanks to you , I can go on my path without a worry for our baby, you are an amazingly beautiful soul. I both love you from the bottom of my heart and my Soul, you both led me to the understanding that one doesn’t need the physical presence of a being to express and experience love, which makes it by design, unconditional.

 

 

Books

Ebooks

IÂŽll bring with me over two thousand of ebooks, more than I could possibly read in the next 25 years, but eh, at least I think I got some choice !
Covering a range of topic going from basic survival to animal comunication, medicine, plant, studies of religion, novels, etc… You got the picture.

They’re all based on getting the understanding of different point of view, culture and religion,  learning the light from all different sources that it came from, learning how to survive in mother nature, keeping the body in an optimal condition, keeping the mind busy learning new abilities and finally keeping, supporting and empowering this strong relationship with my soul to make this travel easier and full of beautiful experiences.
I do also want to learn basic medicinal skills, the occidental and oriental way.

There are 3 books in which I give much importance:
– Where there is no dentist
– Where there is no doctor
– Red Cross medical guide 1937

 



Keep in touch !

Afin de pouvoir maintenir un contact avec le monde qui mÂŽentoure, jÂŽemmĂšne avec moi 2 appareils, un Galaxy S2 et une tablette Galaxy Tab2.

Aucun des deux ne sera équipé de carte SIM. Backtrack sur tablette me donne le pouvoir de me connecter au réseau Wi-Fi assez confortablement. connexion Easy.

Quant Ă  la mise Ă  jour du blog, comme ça viendra, je n’ai sincĂšrement aucune idĂ©e de la frĂ©quence des mises Ă  jour de celui aprĂšs mon dĂ©part de Madrid.

LÂŽavantage du smartphone: sa capacitĂ© Ă  faire des photos, vidĂ©o, microphone, ses fonctions GPS, Radio FM, accĂšs Ă  couchsurfing par WIFI, lampe de poche, dĂ©tecteur de mĂ©tal, MP3, etc... Celui de la tablette, distribution Linux, lecteur d’ebook, de musique, de vidĂ©o, flash light et GPS de backup.

Hi-Tech Schlag, Motherfucker !

Part1: Madrid

Image

La premiĂšre Ă©tape de mon voyage sera donc Madrid, la prise du congrĂšs le 25 septembre sonne donc comme l’examen final aprĂšs ces 6 derniers mois de prĂ©paration, vĂ©cut comme un entraĂźnement, une prĂ©paration mentale et spirituelle pour ce nouveau chemin.

J’ai donc dĂ©cidĂ©, il y a cela 6 mois, de prendre un tournant dans ma vie, de suivre la mĂȘme direction avec constance, je veux dĂ©sormais diriger ma vie dans une certaine direction, celle de mes valeurs, de mes convictions, de mes croyances spirituelles telles que la rĂ©alisation et la dĂ©finition de soi Ă  travers l’expĂ©rience, je souhaite vivre dans un contexte qui m’ autorise Ă  ĂȘtre et Ă  devenir la personne que je souhaite, malheureusement cette direction est difficilement compatible avec une sociĂ©tĂ© qui me dit ce que je dois ĂȘtre, ce que je dois faire, comment, ou, avec qui, devant quoi m’indigner, devant quoi me taire , quelles sont les bonnes actions ou les mauvaises, etc….

Une fois conscient que l’on vit dans une sociĂ©tĂ© qui laisse mourir les siens de faim, emprisonnent les dissidents, asservit les plus modestes et endoctrine ses enfants dans une culture de l’ idole qui elle-mĂȘme se dĂ©finit par le culte du matĂ©rialisme, cette sociĂ©tĂ©-là n’a plus grand-chose Ă  m’apprendre, je pense en avoir fait un tour rapide, elle devient mĂȘme un frein Ă  mon dĂ©veloppement personnel, elle me fait stagner sur certains niveaux.
Ce nouveau chemin est simplement la maniĂšre pour moi de mettre en harmonie mes pensĂ©es sur une perception diffĂ©rente de la vie, une maniĂšre de partager et mettre en application les mots qui ne sont que la mise en forme de mes pensĂ©es, pour enfin mettre ces mots en action, crĂ©er ma rĂ©alitĂ© depuis une pensĂ©e jusqu’Ă  une suite d’ action, donc, ce choix n’est simplement qu’un pas de plus dans cette direction, Ă  force de pointer vers une mĂȘme direction, le changement de contexte Ă©tait devenu inĂ©vitable, un changement de contexte qui aura commencĂ©, il y a plus ou moins 5 ans, un Ă©veil qui donne une nouvelle perception des choses, un Ă©veil qui m’a permis de retrouver une certaine objectivitĂ© quant Ă  mes actions et mon Ă©volution en tant qu’ individualitĂ© Ă©voluant dans un contexte global.

Depuis quelques mois j’ ai dĂ©cidĂ© que plutĂŽt que de subir, j’irai dĂ©sormais provoquer les expĂ©riences pour  confirmer ou infirmer un concept ,une pensĂ©e, une idĂ©e, trouver un repĂšre, une rĂ©ponse a une question,  en dĂ©clenchant l’expĂ©rience de celle-ci et s’y jeter tĂȘte la premiĂšre, l’ autoroute vers la dĂ©finition de soi-mĂȘme.

Je souhaite me dĂ©finir par l’amour et l’union, eux sĂ©parent les gens, alors je veux crĂ©er les expĂ©riences qui amĂšnent a l’union, ils combattent l’espoir avec des plans d’austĂ©ritĂ©, je redonnerai le sourire dans l’abondance de la joie, ils dĂ©truisent les bonnes actions avec leurs lois, je rĂȘve de dĂ©truire leurs lois avec l’exemplaritĂ© de mes actions.

Alors, je m’empare des droits de l’homme de 1793 comme d’un message divin et m’en vais l’imposer dans une prochaine constitution… PremiĂšre Ă©tape, Madrid.

 

 

 

Dernier Lundi, premier post

Image

Dernier lundi, 5 jours avant de terminer mon contrat de travail et celui de mon appartement,

Le dernier joint du lundi matin pour commencer une derniĂšre semaine de dur labeur, enfin de “ Dur labeur “, je fais parti des esclaves de luxe, ceux qui ont le privilĂšge de pouvoir passer 8 heures a regarder par la fenĂȘtre, malheureusement je travaille dans un sous sol, la seule fenĂȘtre que j’ai, donne sur youtube.

C’est le privilĂšge de l’ esclave de la classe moyenne, il est Ă©pargnĂ© des taches physiques et bien souvent il peut rediriger le flow de travail sur une personne de rang infĂ©rieur, un de mes potes m’as dit que c’est a cause de gens comme lui et moi que le monde est en crise. Le systĂšme pyramidale de notre sociĂ©tĂ©, de la structure sociale a la charge de travail.

Donc ma derniĂšre semaine liĂ© par les chaĂźnes du salariat, je donne 8 heures de ma journĂ©e, on me donne une monnaie d’Ă©change dont je ne dĂ©fini pas la valeur, aujourd’hui avec mes 8 heures de travail je peux m’ acheter de quoi manger pendant une 3 jours.
L’ annĂ©e dernier avec 8 heures de travail je pouvais me nourrir une semaine entiĂšre, il parait qu’ avec le prochain krach boursier, demain mes 8 heures de travail ne me serviront qu’ a faire un seul repas.

Il y a dĂ©finitivement quelque chose qui ne va pas, plus le temps passe, plus la chaĂźne se raccourcit, plus elles sont serrĂ©es Ă  mes poignets, plus le poids devient lourd Ă  traĂźner, tout autour de moi, je vois mes frĂšres Ă  qui l’on enlĂšve le privilĂšge d’ĂȘtre esclave, l’esclave sans maĂźtre ne mange plus, il ne vit plus, alors mes frĂšres vont se suicider, se pendre ou encore s’ immoler devant leurs parlements, congres et assemblĂ©es de leur pays. L’esclave est devenu dĂ©pendant du maĂźtre, car le maĂźtre contrĂŽle la monnaie d’Ă©change qui permet Ă  l’esclave de survivre ( De se nourrir une partie suffisante du mois pour ne pas mourir ).

L’esclave pour oublier cette triste rĂ©alitĂ© dans laquelle il ne voit aucune issue rassurante, hormis la rĂ©ussite sociale, dans un monde ou tout l’ effraye, va Ă  son tour inculquer Ă  ces enfants la culture du salariat et de la rĂ©compense, du profit et du mĂ©rite, de l’acquisition et de la possession, ont nous a dits que le rĂȘve Ă©tait une bonne situatio, une grande maison, et 3 marmots.
Non, ont nous as menti, le rĂȘve, c’est ce qui nous brĂ»le le coeur, c’est ce dĂ©sir qui alimente le dĂ©sir de l’Ăąme de retourner dans le corps d’ un individu chaque matin au rĂ©veil, malheureusement, on a conditionnĂ© l’esclave pour qu’il ait peur de son rĂȘve.

On lui a vendu le monde de la peur, le monde de la sĂ©paration, on a mis un label Ă  chaque couleur, culture, religion, groupe, en les mĂ©langeant Ă  bon vouloir,avec une alchimie parfaite dont l’Ă©lĂ©ment clĂ© repose sur une diffĂ©rence de foi, la composante religion reste une valeur sĂ»re et totalement indĂ©modable. les associations entre religion et terrorisme, religion et pouvoir, religion et finances sont des cocktails explosifs qui maintiennent la sĂ©paration suprĂȘme entre les ĂȘtres humains.

La propagande tĂ©lĂ©visuelle, la magie de l’ illusion, prenez le premier guignol qui passe, mettez le sur toutes les chaĂźnes, faites, lui rĂ©pĂšte le mĂȘme message et vous hypnotiserez la masse, rien de magique, Du BHL, un commercial de la peur, le reprĂ©sentant français de la rĂ©volution (chez les voisins antisionistes), l’ homme dont les gardes du corps tirent des balles Ă  blanc, celui qui enseigne la morale avec passion (mais sans fruit), l’homme qui fait la guerre sans l’ aimer, l’ avocat de son amie Dominique (qui viole des femmes sans les aimĂ©es), enfin, bref  pas d’ biographie ici, ni le courage ni l’envie, mais une chose est certaine, ce genre d’exemplaritĂ© politique et philosophique Ă  la tĂ©lĂ©vision, me font douter de la fiabilitĂ© de cet outil.

la propagande diffusĂ©e oĂč l’on voit de faux humanistes en manque de reconnaissance et de faux philosophes vendant leur honneur pour financer la construction d’ un ego surdimensionnĂ©. On supporte toute cette propagande avec quelques images bien choisies dans les 20 heures, placĂ©es hors contexte, ou mĂȘme parfois recyclĂ©es, pour cacher la mascarade, nous avons crĂ©Ă© un contexte dans lequel les consĂ©quences de nos actions et les observations peuvent ĂȘtre dissimulĂ©es derriĂšre les mots et les images, alors ont continue de voter pour des discours, ont choisi nos leaders comme on choisirait une Miss France.

Il est temps de foutre un coup de pied dans la fourmiliĂšre.
Aujourd’hui c’est lundi 27, plus que 5 jours pour ĂȘtre en marge de ce contexte,c’est l’ heure d’ un cafĂ©, j’ attrape mon grinder et sort pour un bol d’air.

“ Ont nĂ©s, ont vis, ont meurt, ont se dĂ©foncent entre temps “ Gaiden.